AccueilMode de vieLe créateur Kartik Kumra dans les habits du maharaja d’Indore

Le créateur Kartik Kumra dans les habits du maharaja d’Indore

Crack en maths, Kartik Kumra a étudié l’économie à l’université de Pennsylvanie, à Philadelphie (Etats-Unis), avant de repartir vivre à New Delhi (Inde), sa ville natale, pour fonder, il y a trois ans, son propre label de mode, à seulement 21 ans. Baptisé Kartik Research, ce laboratoire stylistique veut « valoriser en premier lieu les savoir-faire » indiens, explique l’autodidacte, qui a mis un an à fédérer un réseau de fabricants à travers le sous-continent.

Laine tissée sur des métiers vieux de deux siècles, broderies en perles faites main, doublures imprimées au bloc de bois, teintures naturelles à l’écorce d’arbre… Ses collections masculines valorisent « le geste avant tout ». Pour le printemps-été 2024, une figure l’a particulièrement inspiré : le maharaja d’Indore, Yeshwant Rao Holkar II (1908-1961).

Le maharaja Yeshwant Rao Holkar II, en 1931.

« Ce fut un mondain pas particulièrement connu en Inde, raconte Kartik Kumra. Ce qui m’a séduit chez lui, ce sont les confrontations peu conventionnelles entre l’Inde et l’Europe qu’il a lancées. Ses costumes pouvaient être taillés dans des tissus locaux et il fréquentait l’intelligentsia étrangère, comme Man Ray, qui le photographia. Quant à son palais, Manik Bagh [bâti en 1930], il rassemblait des porcelaines typiquement indiennes, des poignards de chasse ou des tapis de velours imprimés de tigres, avec du mobilier Bauhaus ou des détails Art déco », sans compter les œuvres de Brancusi et l’argenterie Puiforcat.

C’est cet équilibre entre Orient et Occident qui inspire les chemises en velours à imprimés paisley ou les ensembles workwear matelassés et imprimés indigo. Mais aussi ce costume en coton tissé à chevrons, d’un noir sobre et aux détails princiers : le pantalon, porté haut, s’accompagne d’une ceinture ton sur ton qui marque la taille, tandis que la veste à double boutonnage dévoile un lumineux revers en soie.

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici