AccueilMode de vieRichard Mille dans l'espace

Richard Mille dans l’espace

La manufacture d’extrême horlogerie soutient l’exposition permanente Mission Spatiale, à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris.

On connaissait déjà ses montres à l’inspiration spatiale. Dont la RM-52-05, un étonnant lever de Terre vu depuis mars, imaginé avec Pharrell Williams en 2019. Désormais, la maison Richard Mille est carrément dans l’espace, en s’associant à l’exposition permanente Mission Spatiale, visible au sein de la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris. Une invitation au voyage dans le temps et dans l’espace, fruit de deux années de préparation, dont la marque est le parrain principal. Quoi de plus logique au fond ?

Simulation, robots, et même un module spatial grandeur nature…
Judikael Hirel

L’exploration spatiale repose elle aussi sur l’excellence et l’innovation technologique, par une vision de long terme, tournée vers le dépassement de ses limites. Résistance, ergonomie… Les points communs entre industrie aérospatiale et extrême horlogerie ne manquent pas. « En 22 ans, bon nombre de nos pièces ont été inspirées par l’aventure spatiale, confie Tim Malachard, directeur marketing de Richard Mille. Avec Alexandre et Amanda Mille, cela nous parlait. Le concept nous a tout de suite plu. C’était une façon pour la marque d’être associée à une belle exposition, de participer à cette mission d’éducation. » Simulation, robots, et même un module spatial grandeur nature, voilà la meilleure des raisons qui soit pour être dans la lune, voire au-delà.

Des points communs entre industrie aérospatiale et extrême horlogerie.
Judikael Hirel

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici