AccueilInternationalOlaf Scholz fait la leçon à ses voisins: il faut armer les...

Olaf Scholz fait la leçon à ses voisins: il faut armer les Ukrainiens

«Cela ne peut pas dépendre entièrement de Berlin», a répété le chancelier mercredi 31 janvier, lors d’un débat au Bundestag.
TOBIAS SCHWARZ/AFP

DÉCRYPTAGE – Pour le chancelier allemand, les choses sont claires: l’Allemagne en fait plus que tout le monde.

Correspondant à Berlin

O l af Scholz s’est lancé dans une campagne auprès de ses partenaires européens pour accroître leur soutien militaire à l’Ukraine, sans pour autant apparaître comme leader d’une telle initiative. C’est cette délicate équation que le chancelier allemand devra résoudre à Bruxelles autour de la table du Conseil. L’Allemagne promet de «tout faire», mais «cela ne peut pas dépendre entièrement» de Berlin, a-t-il répété mercredi lors d’un débat au Bundestag.

Dans la matinée, il avait cosigné une tribune dans le Financial Times, avec ses homologues danois, tchèque, estonien et néerlandais, pour inviter l’UE à «redoubler d’efforts», en particulier dans la livraison de munitions. Enfin, dans une interview à Die Zeit, vendredi dernier, il se référait à son mentor social-démocrate, Helmut Schmidt, pour rappeler que son pays n’était qu’une «puissance moyenne».

«Actuellement, l’Allemagne mobilise en Europe plus de la moitié du soutien militaire à l’Ukraine, mais ce serait une preuve…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Vente Flash

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici