AccueilActualités FranceRetraites, Smic, blocage des prix : le Nouveau Front populaire pourrait-il gouverner...

Retraites, Smic, blocage des prix : le Nouveau Front populaire pourrait-il gouverner par décret ?

 »
data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js »
>

DÉCRYPTAGE – Qui (ou quelle) que soit le futur premier ministre, une chose est certaine : il devra gouverner face à une Assemblée nationale plus éparpillée qu’elle ne l’était déjà. Et sera donc probablement tenté de gouverner… Sans elle. Mais comment ?

Les certitudes politiques se font rares mais l’une d’elles au moins s’impose au lendemain des élections législatives : le camp présidentiel a perdu la majorité (certes relative) dont il disposait jusqu’ici à l’Assemblée nationale. Seconde certitude : aucune des forces d’opposition n’est en mesure non plus de gouverner seule.

Pour le reste, on se perd en conjectures sur les possibles coalitions susceptibles d’emporter derrière elles une majorité de députés. Mais l’éclatement de l’Assemblée nationale peut d’ores et déjà faire craindre au futur gouvernement, quel qu’il soit, d’âpres batailles législatives, et plus encore que sous la législature précédente l’exécutif sera tenté de gouverner en partie sans l’Assemblée nationale. Ce que permet la Constitution française… dans certains cas.

Le programme commun du Nouveau Front populaire prévoit ainsi, sitôt qu’un gouvernement de gauche serait nommé, d’adopter immédiatement plusieurs mesures d’urgence par décret : un blocage des prix…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vente Flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici