AccueilScience & TechnologieLe marché des semi-conducteurs en plein brouillard pour 2024

Le marché des semi-conducteurs en plein brouillard pour 2024

La multinationale franco-italienne STMicroelectronics, qui fabrique et commercialise des puces électroniques, est un acteur majeur du secteur.
STMicroelectronics

DÉCRYPTAGE – Craintes de ralentissement économique, faible demande dans l’électronique grand public et l’industrie impactent les fabricants. Un rebond est espéré en 2025.

Peter Wennink, PDG du géant néerlandais ASML, et Jean-Marc Chéry, patron du franco-italien STMicroelectronics, se sont peut-être donné le mot. Selon eux, 2024 sera une «année de transition» dans l’industrie des semi-conducteurs. Ces deux acteurs majeurs du secteur – le premier produit des machines permettant de fabriquer les puces, l’autre est un concepteur fabricant intégré – ont dévoilé leurs résultats financiers cette semaine. Et chacun confie sa prudence, après une fin d’année 2023 chahutée. Sur un an, l’un comme l’autre ont, certes, vu leurs revenus progresser, de 30 % pour ASML, contre 7,2 % pour STMicroelectronics.

Mais le début d’année et les perspectives pour 2024 ne s’annoncent pas sous les meilleurs auspices. STMicroelectronics prévoit ainsi une diminution de ses revenus de 15,2 % au premier trimestre sur un an et une baisse globale de son chiffre d’affaires sur 2024. Du côté d’ASML, première capitalisation boursière de la tech sur le continent européen (320 milliards d’euros)…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici