AccueilScience & TechnologieUn monde de tech - Une IA pour comprendre les votes des...

Un monde de tech – Une IA pour comprendre les votes des eurodéputés au Parlement de l’UE

Bien loin d’une utilisation dévoyée des programmes de l’intelligence artificielle générative pour influencer le vote des électeurs aux Européennes, le site Web democracia.fr qui est, lui aussi, piloté par IA permet aux citoyens de comprendre les votes et les prises de décisions des groupes parlementaires de l’UE.

C’est un fait avéré, les campagnes électorales des européennes se seront déroulées sous la menace constante des Deepfakes. La production massive, à des fins d’influence, de sons, de photos et de vidéos truqués qui ont été réalisés à l’aide de programme de l’intelligence artificielle dite générative a contaminé tous les réseaux sociaux. C’est la raison pour laquelle toutes les instances de régulation du numérique des pays de l’UE ont considéré comme une priorité absolue la lutte contre l’utilisation malveillante de ces technologies d’hypertrucage par IA. Elles précisent, par ailleurs, que les cybercriminels appartiennent à des groupes mafieux qui œuvrent aussi pour le compte de puissances étrangères. Les pirates informatiques se servent de ces technologies à la fois pour manipuler l’information auprès du grand public, mais aussi pour rançonner des entreprises européennes.

Democracia.fr démontre qu’une autre utilisation des IA est possible

Le site Web piloté par IA permet de visualiser les explications écrites concernant les votes et les prises de position en séance plénière que les différents députés européens ont réalisé au cours de leur mandat. Toutefois, ces données en accès libre sur le site du Parlement de l’UE sont difficiles à retrouver et par conséquent très rarement consultées. Et c’est là que l’IA générative de democracia.fr démontre toute son utilité. Le programme résume dans des textes courts et surtout dans un format compréhensible par les internautes, les différents points de vue des groupes politiques qui siègent au Parlement européen, explique Joé Vincent-Galtié, le concepteur du site : « C’est un outil IA de type génératif a pour objectif de valoriser les données qui sont publiées par le Parlement européen. Le dispositif permet à chacun de ses utilisateurs d’interroger le programme informatique sur les activités réelles des eurodéputés siégeant au Parlement. Le but est de pouvoir évaluer leurs actions, au-delà des discours officiels et des effets d’annonces figurant dans leurs campagnes électorales respectives ».

L’IA utilise les données en accès libre du Parlement européen

Et Joé Vincent-Galtié de poursuivre : « Les questions que posent les internautes couvrent des problématiques très larges et généralistes. Ils peuvent aussi interroger le système sur des sujets plus précis, ou encore s’intéresser aux polémiques qui font l’actualité et celles revenant régulièrement dans les débats politiques. Ces questions, par exemple, peuvent concerner « l’abattage des animaux sans étourdissement préalable », ou « comment se positionnent les eurodéputés sur le développement des petits réacteurs nucléaires ». Ce dispositif a été conçu pour analyser en profondeur ces questions, afin de fournir aux internautes des réponses détaillées. Seule condition, il faut au moins qu’un député européen se soit positionné sur le sujet demandé. Si ce n’est pas le cas, alors le grand modèle de langage utilisé par cette IA générative, qui est celui mis au point par la jeune société française Mistral, répondra : “je ne sais pas”. »

Recréer du lien entre les citoyens et leurs eurodéputés

L’objectif de ce projet est de combler cet océan d’incompréhension qui ne cesse de s’élargir entre les citoyens et leurs eurodéputés. Et contrairement aux systèmes proposés par OpenAI, Microsoft ou encore Google, qui rédigent souvent des réponses erronées ou complétement fantaisistes, les hallucinations de l’IA générative employée par le site, sont quasi inexistantes. Par ailleurs, le programme, dans un souci de transparence, affiche sous la forme de liens toutes les sources des documents qui lui ont permis de rédiger ses réponses. Enfin, petit détail important, le site qui n’exige pas d’inscription au préalable, certifie ne récupérer aucune donnée personnelle de ses utilisateurs. L’apparence graphique de democracia.fr est pour l’instant assez austère. Mais cette initiative 100 % citoyenne qui est une réalisation spontanée et personnelle de son créateur, à la volonté d’éclairer le choix des électeurs en dehors de toutes les manipulations et les ingérences extérieurs, qui seraient générés par des IA.


Source du contenu: www.rfi.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici