AccueilSportsFrance-Luxembourg : Kylian Mbappé et ses coéquipiers enfilent le bleu de chauffe avant...

France-Luxembourg : Kylian Mbappé et ses coéquipiers enfilent le bleu de chauffe avant l’Euro

Les Bleus ont beau être allés à Metz en train, ils sont loin d’avoir raccroché tous les wagons sur la voie de l’Euro, qui commence pour eux, le 17 juin, face à l’Autriche, à Düsseldorf. A douze jours de ce rendez-vous, leur premier match de préparation, mercredi 5 juin à 21 heures, contre le Luxembourg, devrait donner à voir une équipe encore en construction, sur le plan athlétique comme dans son expression. Mais aussi livrer de premiers signes sur la forme générale, l’état d’esprit et la situation à certains postes.

Pour cette rencontre dont il ne voulait pas vraiment, pressentant que la phase de préparation serait très courte – la France aurait préféré ne jouer qu’un match avant l’Euro plutôt que les deux imposés par l’UEFA –, Didier Deschamps fait face à plusieurs indisponibilités. Quelques joueurs ont rejoint Clairefontaine tardivement – lundi soir pour les derniers – en raison de leur agenda en club. Parmi eux, le milieu de terrain du Real Madrid Aurélien Tchouaméni soigne encore une fracture du métatarse gauche. Il ne sera donc « pas concerné par les deux matchs [face au Luxembourg, puis dimanche à Bordeaux face au Canada], car il y a un délai de consolidation à respecter », a rapporté mardi le sélectionneur.

Après leur victoire en Ligue des champions – et les festivités associées –, les deux autres Madrilènes, Eduardo Camavinga et Ferland Mendy, sont restés au repos mardi, tout comme Adrien Rabiot, ménagé pour un « ressenti musculaire ». Aucun d’entre eux ne devrait jouer. Enfin, Olivier Giroud et Théo Hernandez se remettent d’une tournée de l’AC Milan en Australie et il est peu probable qu’ils foulent la pelouse du stade Saint-Symphorien, en tout cas comme titulaires en début de match.

Une semaine de travail intense

Les dix-neuf autres joueurs sont aptes, mais sortent d’une semaine de travail intense, avec deux séances d’entraînement quotidiennes. Courses d’« oxygénation », renforcement musculaire, oppositions… On a vu les Bleus suer et souffrir, sous la houlette d’un staff soucieux d’« optimiser » ces quelques jours pour restaurer la base athlétique des joueurs et harmoniser leurs niveaux de forme. Bref, les jambes pourraient être lourdes mercredi soir, et les rotations sans doute nombreuses.

Certaines têtes, elles, sont plus légères, notamment celle de Kylian Mbappé, qui a enfin clos l’interminable feuilleton de son avenir en club, avec l’annonce, lundi, de son arrivée au Real Madrid. Mardi, face à la presse, le capitaine de l’équipe de France est revenu sur sa saison conflictuelle avec le Paris Saint-Germain, décrivant sa situation psychologique difficile des derniers mois et donnant l’image d’un joueur désormais libéré.

« Je pense qu’un homme heureux a plus de chance de bien jouer qu’un homme malheureux », a-t-il résumé, affichant de grandes ambitions pour cet Euro. Après une fin de saison en dents de scie, Mbappé doit retrouver son tonus et ses sensations. Modeste 87e au classement de la FIFA, le Luxembourg est a priori un adversaire propice pour faire le plein de confiance, même si cette sélection a progressé, au point de s’inviter dans la phase de barrages d’accession à l’Euro (élimination face à la Géorgie, 0-2).

N’Golo Kanté pourrait faire son retour

Hormis le néo-Madrilène, deux zones sont à scruter : la défense centrale et le milieu de terrain. L’équipe de France a manqué de stabilité défensive lors de ses derniers matchs et il y a urgence à serrer les boulons (six buts encaissés lors des trois dernières sorties). Deschamps ne cache pas avoir « son idée » sur le duo qui sera son « premier choix » pour l’Euro, a priori composé d’Ibrahima Konaté et Dayot Upamecano. Les deux hommes, qui ont joué ensemble au RB Leipzig durant quatre saisons, ont l’occasion de s’installer, même si Benjamin Pavard postule également.

Au milieu de terrain, en l’absence des habituels Rabiot et Tchouaméni, les cartes seront forcément rebattues pour ce match. Lors des derniers rassemblements, le Monégasque Youssouf Fofana s’est montré très fiable et a marqué à deux reprises. A ses côtés ou à sa place, N’Golo Kanté pourrait faire son retour en Bleu, deux ans après sa dernière sélection.

Newsletter

« Paris 2024 »

« Le Monde » décrypte l’actualité et les enjeux des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

S’inscrire

En tout cas, le rendez-vous offre une occasion parfaite pour le remettre en situation de jeu et jauger de sa capacité de réintégration, après des séances d’entraînement jugées positives. Entre autres agréments, revoir le populaire lutin cavaler ferait sans doute le bonheur du public messin, trois jours après la relégation du FC Metz en Ligue 2. La ville, où la France n’a plus joué depuis 2016, a bien besoin d’un soir de fête.

Réutiliser ce contenu

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici