AccueilSportsTop 14 : le Stade français en demi-finale, La Rochelle et le Racing 92 qualifiés en...

Top 14 : le Stade français en demi-finale, La Rochelle et le Racing 92 qualifiés en barrages sur le fil

Qui accompagnera le Stade toulousain et se qualifiera directement en demi-finale du Top 14 ? Voilà l’une des questions qui restait en suspens samedi 8 juin, à l’aube de la 26e et dernière journée de la phase régulière du championnat. Récents champions d’Europe, les Haut-Garonnais étaient assurés de terminer premiers du Top 14 et d’avoir en leur possession l’un des deux tickets directs pour le dernier carré.

Le second se jouait entre le Stade français et Toulon. Le calendrier faisant bien les choses, les deux équipes s’affrontaient samedi, au stade Jean-Bouin. Devant leur public, les Parisiens ont résisté aux offensives des Varois pour conserver la victoire et leur position (23-20). Les Toulonnais devront donc passer par les barrages la semaine prochaine, une situation dont ils auraient probablement rêvé au cœur de l’hiver, alors englués dans les bas-fonds du classement.

Les hommes de Pierre Mignoni terminent finalement quatrième et auront l’avantage de recevoir la rencontre la semaine prochaine. Tout comme l’Union Bordeaux-Bègles, troisième à la suite de sa victoire finale sur Oyonnax (40-7). Derrière, la bataille pour les dernières places qualificatives a fait rage toute la soirée. La Rochelle jouait ainsi « un véritable huitième de finale » face au Racing 92, comme l’avait confié au Monde son capitaine, Grégory Alldritt, avant le match.

Castres manque le coche pour un point

Les Maritimes ont été à la hauteur, eux qui l’ont emporté (24-19). Mais au coup de sifflet final, les sourires étaient aussi sur les visages des Franciliens. En arrachant un point de bonus défensif, ils ont acquis sur le fil la qualification dans leur duel à distance avec les Castrais. Ces derniers ont beau s’être imposés à Bayonne sous des trombes d’eau (28-17) et conclure la saison avec autant de points que le Racing 92 (62), ils basculent pourtant du mauvais côté au petit jeu des confrontations directes entre les deux équipes.

Les Toulonnais recevront donc La Rochelle samedi 15 juin lors de barrages, alors que les Racingmen devront se déplacer à Bordeaux le lendemain. Les Castrais comme les Clermontois – vainqueurs de Montpellier lors de la dernière journée (52-15) – sont, eux, en vacances, mais terminent finalement dans les huit premiers du classement et disputeront donc la Champions Cup la saison prochaine.

En bas du classement, l’affaire était entendue depuis plusieurs semaines. Largement à la traîne, Oyonnax finit en queue de peloton et se retrouve relégué en deuxième division un an après sa remontée dans l’élite. Les Aindinois y seront peut-être accompagnés par Montpellier. Deux ans après leur titre de champions de France, les Héraultais ont vécu une saison cauchemardesque, conclue à la treizième place. Résultat, ils devront jouer un match de barrage pour garder leur place en Top 14. Ce sera sur la pelouse de Grenoble, battu samedi par Vannes en finale de la Pro D2.

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici