AccueilSportsTournoi des six nations : l’Ecosse s’impose in extremis au Pays de Galles,...

Tournoi des six nations : l’Ecosse s’impose in extremis au Pays de Galles, l’Angleterre se sort du piège italien à Rome

Longtemps, il n’y a eu qu’une seule équipe sur le terrain. Samedi 3 février, l’Ecosse a, durant la première période, martyrisé à Cardiff un XV du Pays de Galles. Et puis, les Gallois ont sonné la révolte. Trop tard toutefois pour renverser le XV du Chardon lors de cette première journée du Tournoi des six nations.

Dans ce match fou, les hommes de Warren Gatland, qui balbutient leur rugby depuis leur dernier titre dans le Tournoi des six nations, en 2019, échouent à un petit point seulement de leurs adversaires, dans ce qui aurait constitué un hold up de grande classe. Les Ecossais remportent, eux, leur première victoire (26-27) depuis vingt-deux ans, en terre galloise. B

Les deux équipes auront donc présenté des visages radicalement différents avant et après la mi-temps, mais le XV du Chardon a résisté au retour canon de son hôte pour obtenir cette victoire historique, au regard du passé et du scénario.

Les Ecossais ont d’abord déroulé une partition quasi parfaite sous la botte et la malice de Finn Russell, son numéro 10 inspiré, au four et au moulin pour trouver des touches parfaites, réussir ses coups de pied et servir ses partenaires. Ils ont mené 20-0 à la pause, puis 27-0 à la 44minute dans la foulée du deuxième essai de la soirée de Duhan van der Merwe.

Mais les Gallois se sont rebellés en seconde période, infligeant à leur tour un cinglant 26-0 – par des essais de Botham (47e), Dyer (53e), Wainwright (61e) et Mann (68e) – à des Ecossais devenus fébriles au fil de la rencontre. En témoignent les deux cartons jaunes reçus successivement à la 47minute (Turner) puis à la 61e (Tuipulotu). Le pays de Galles peut toutefois se consoler de cette défaite infime avec le point du bonus offensif (avec quatre essais) et celui du bonus défensif.

Petite victoire anglaise à Rome

Il était décidément question de périodes à sens unique, samedi, dans ces deux derniers matchs de la première journée du Tournoi des six nations. Un peu plus tôt dans l’après-midi, une bonne deuxième période aura en effet suffi aux Anglais. Malmenés par une équipe d’Italie qui ne les a jamais battus en match international, les joueurs du XV de la Rose se sont imposés sur la pelouse du stade olympique de Rome (27-24). Une petite victoire, acquise sans bonus offensif, pour des Anglais qui doivent confirmer leur médaille de bronze acquise lors de la Coupe du monde de rugby en octobre.

Le XV de la Rose, toujours emmené par son sélectionneur Steve Borthwick mais régénéré avec l’arrivée de plusieurs novices au niveau international, a mal commencé sa rencontre, concédant un essai d’Alessandro Garbisi et dix points lors des dix premières minutes (11ᵉ). À la mi-temps, malgré l’essai de l’ailier anglais Elliot Daly (20ᵉ), celui de Tommaso Allan (26ᵉ) permettait aux Italiens de mener de neuf points et de rêver d’une troisième victoire dans le Tournoi depuis 2014.

Loin d’être dans un grand jour, les Anglais ont tout de même su prendre l’avantage grâce à l’essai d’Alex Mitchell (45ᵉ) avant de creuser l’écart grâce aux pénalités de George Ford. Sans Owen Farrell, le capitaine du XV de la Rose pendant la Coupe du monde, qui a mis sa carrière internationale entre parenthèses, Ford a assuré ce rôle de marqueur avec un jeu au pied presque parfait (85 % de réussite face aux perches).

Une précision finalement prépondérante au regard du résultat car les Italiens sont allés arracher, à la 84ᵉ minute, un troisième essai – un de plus que les Anglais – par l’ailier Monty Ioane. Des points en plus qui permettent aux Azzurri d’arracher le bonus défensif et de compter déjà une unité au classement dans ce Tournoi. Après un match, ils ont déjà fait aussi bien que sur l’intégralité de l’édition 2023 et mieux qu’en 2021, 2020 et 2019, lorsqu’elle n’avait pas pris le moindre point en cinq matchs.

Le Monde

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici