AccueilSportsTour de France 2024 : le résumé de la victoire de Biniam Girmay...

Tour de France 2024 : le résumé de la victoire de Biniam Girmay lors de la 12ᵉ étape

Le maillot vert, Biniam Girmay, est allé cueillir en force sa troisième victoire sur le Tour de France en battant sur la ligne Wout van Aert et Pascal Ackermann, jeudi 11 juillet, lors de la 12e étape, entre Aurillac (Cantal) et Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). Le Français Arnaud Démare, troisième sur la ligne, a été déclassé pour avoir tassé Wout van Aert. Conséquence de sa chute dans le final, Primoz Roglic a rétrogradé de la 4e à la 6e place du classement général, à 4 min 42 s de Tadej Pogacar.

Ce qu’il faut retenir

  • Le cador : Biniam Girmay.

Le maillot vert est bien le maître du sprint sur ce Tour 2024. Avec cette troisième victoire à Villeneuve-sur-Lot, l’Erythréen a repoussé à 111 points Jasper Philipsen, son dauphin. Biniam Girmay sera encore le favori, lors de la 13ᵉ étape, entre Agen (Lot) et Pau (Pyrénées-Atlantiques), où les sprinteurs seront attendus.

Sortis du peloton au 20ᵉ kilomètre, Valentin Madouas, Quentin Pacher (Groupama-FDJ), Jonas Abrahamsen (Uno-X Mobility) et Anthony Turgis (TotalEnergies) sont restés à l’avant pendant 162 kilomètres. Comptant jusqu’à 3 min 30 d’avance, les baroudeurs n’ont toutefois jamais eu réellement de bon de sortie. Le peloton a maintenu l’écart sous contrôle avant de faire tranquillement la jonction avec les hommes de tête.

Alors que le peloton semblait se diriger vers une fin d’étape sans histoire, Primoz Roglic a été pris dans une chute à 12 kilomètres de l’arrivée. La victoire s’est jouée entre les sprinteurs, sur la longue ligne droite à Villeneuve-sur-Lot, où Biniam Girmay, mis sur orbite par ses équipiers, est sorti gagnant. L’Erythréen a devancé un surprenant Wout van Aert et Arnaud Démare, finalement déclassé pour avoir gêné le Belge. L’Allemand Pascal Ackermann complète le podium de la douzième étape.

  • La phrase : « J’y ai cru, il suffit d’une occasion pour y croire et gagner. »

Arnaud Démare, au micro d’Eurosport, finalement déclassé de sa troisième place.

Le nombre de kilomètres effectués par Jonas Abrahamsen dans les échappées depuis le début de ce Tour de France. Le Norvègien a fait le plein de points, et revient à la hauteur de Tadej Pogacar au classement de la montagne.

Les trois coureurs qui se trouvaient en échappée aujourd’hui sont aussi les trois premiers dans le classement au nombre de kilomètres passés en tête. Valentin Madouas en cumule 497, et son coéquipier de la Groupama-FDJ, Quentin Pacher en compte 454.

  • Le tournant de la journée : La chute de Primoz Roglic

Le Slovène, à la lutte pour le podium (4e), est le grand perdant de cette douzième étape. Déjà tombé la veille, le coureur de l’équipe Red Bull-Bora-Hansgrohe a fait un vol plané à douze kilomètres de l’arrivée après qu’Alexey Lutsenko (Astana) a été surpris par un îlot central, fauchant plusieurs coureurs. Reparti l’épaule droite en sang, Primoz Roglic accusait 2 min 27 de retard à l’arrivée.

L’histoire semble se répéter pour le Slovène, qui avait déjà dû abandonner le Tour de France en 2021 (chute sur la 3e étape, non-partant sur la 9e étape) et en 2022 (chute au sprint dans la 16e étape).

Sur une échelle de A à E, notre appareil de mesure de la qualité du spectacle sportif ne grimpe pas bien haut. Les paysages escarpés, aux alentours de Rocamadour, ne sont pas parvenus à rattraper le scénario d’une échappée mort-née, d’une chute frustrante pour Primoz Roglic et d’un final au sprint un brin répétitif.

  • Le classement général :
  1. Tadej Pogacar (UAE-Emirates)
  2. Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step) à 1 min 06 s
  3. Jonas Vingegaard (Visma-Lease a bike) à 1 min 14 s
  4. Joao Almeida (UAE-Emirates) à 4 min 20 s
  5. Carlos Rodriguez (Ineos-Grenadiers) à 4 min 40 s
  6. Primoz Roglic (Red Bull-Bora-Hansgrohe) à 4 min 42 s
  7. Mikel Landa (Soudal Quick-Step) à 5 min 38 s
  8. Adam Yates (UAE-Emirates) à 6 min 59 s
  9. Juan Ayuso (UAE-Emirates) à 7 min 09 s
  10. Giulio Ciccone (Lidl-Trek) à 7 min 36 s
  • Le maillot jaune : Tadej Pogacar (UAE-Emirates)
  • Le maillot à pois : Tadej Pogacar (UAE-Emirates)
  • Le maillot blanc : Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step)
  • Le maillot vert : Biniam Girmay (Intermarché-Wanty)
  • Le prix de la combativité : Quentin Pacher (Groupama-FDJ)
  • La vidéo du jour :

Plusieurs coureurs ont souffert aujourd’hui. Fabio Jakobsen et Pello Bilbao ont abandonné, malades, et Michael Morkov n’a pas pris le départ après avoir été testé positif au Covid-19.

Réutiliser ce contenu

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici