AccueilÉconomieTPMP: l’émission de Cyril Hanouna sera désormais diffusée en différé

TPMP: l’émission de Cyril Hanouna sera désormais diffusée en différé

Face au risque de perdre sa fréquence télé, C8 a choisi de priver de direct son émission phare, régulièrement théâtre de débordements.

Dans le Landerneau médiatique, la question revient en boucle. «Pensez-vous que l’Arcom ôtera sa fréquence à C8 ou à CNews » ? Depuis le début de la semaine, l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) a entamé des auditions dans le cadre de la remise en jeu de 15 fréquences de la télévision nationale terrestre (TNT) dont les autorisations d’émettre arrivent à échéance en 2025. Et tous les projecteurs sont braqués sur les deux chaînes gratuites dans le giron du groupe Canal+.

Depuis des mois, les deux antennes, régulièrement sanctionnées, se retrouvent sous le feu nourri des critiques. Plusieurs politiques ont agité la menace d’un écran noir. Et, au printemps dernier, le rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur les fréquences TNT, Aurélien Saintoul (LFI), avait même écrit dans un bilan qu’il « ne comprendrait pas que CNews et C8 puissent se voir en l’état renouveler leurs autorisations de diffusion ». De son point de vue, les deux chaînes vivent en effet « de l’abus » et « du contournement des règles ».

Autant dire que mardi matin, C8, qui passait son grand oral, était attendue au tournant. Pas seulement par l’Arcom. Une fréquence de perdue par C8 ferait les bonnes affaires des nouveaux postulants à l’instar d’Ouest France, de l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky, ou encore d’Alain Weil, le propriétaire de L’Express, tous venus tenter leur chance… Vingt-quatre candidats se sont manifestés pour seulement 15 fréquences. Les places seront chères, forcément…

Sept sanctions en un an

Dans le viseur de l’Arcom, plus que de C8, il s’agit surtout de son émission phare, « Touche pas à mon poste », présentée par Cyril Hanouna. De l’aveu même de ses dirigeants, le programme concentre l’essentiel des manquements. En un an, a rappelé Hervé Godechot, l’un des membres de l’Arcom, 7 sanctions ont été adressées à la chaîne en matière de non-respect de la vie privée, de droit à l’image, de la dignité de la personne humaine, de la protection des mineurs… Ces dernières années, C8 a cumulé plus de 7,5 millions d’euros d’amendes en raison des polémiques provoquées par son animateur vedette, a souligné un autre.

Aucune personnalité du PAF n’aura été autant rappelée à l’ordre. Pas question toutefois pour la chaîne de se séparer de Cyril Hanouna. L’animateur multirécidiviste constitue son plus gros pourvoyeur d’audience et de recettes publicitaires. « S’il n’est pas sur C8, il sera dès demain sur une autre chaîne ! Il a reçu il y a quelques mois encore des propositions » a pointé Gérald-Brice Viret, le directeur général de Canal+ France.

Pour convaincre l’Arcom de renouveler sa fréquence, en dépit de nombreux manquements, C8 s’est engagée « à mettre en place un nouveau processus » afin de garantir « la maîtrise de son antenne », a promis Gérald-Brice Viret. À partir de la rentrée, « Touche pas à mon poste » sera donc diffusé avec un différé allant jusqu’à 45 minutes. Le temps nécessaire pour « couper » au montage d’éventuels débordements avant la mise à l’antenne de TPMP.

Meilleure saison depuis 10 ans

Ce nouveau modus operandi représenterait un changement important pour la chaîne, dont l’un des critères de différenciation repose sur la diffusion en direct. C8 propose « 1 000 heures de direct par an, une caractéristique plébiscitée par le public », qui a « contribué à en faire la première chaîne de la TNT », a insisté Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal+. Abandonner le direct, « ce sera à regret », a-t-il concédé. « Cyril Hanouna est le seul à pouvoir faire autant de direct dans une journée. Les autres n’en sont pas capables. C’est une force », a-t-il jugé.

Cyril Hanouna est le seul à pouvoir faire autant de direct dans une journée. Les autres n’en sont pas capables. C’est une force

Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+

Le direct, tel que le conçoit Cyril Hanouna, c’est aussi la voiture-bélier qui a permis à l’animateur d’opérer un casse quotidien de l’audimat : multiplier les dérapages incontrôlés en plateau, en amplifier systématiquement le buzz sur les réseaux sociaux, et recommencer. Preuve que le système fonctionne, TPMP a réalisé sa meilleure saison depuis dix ans, ont rappelé ses dirigeants durant l’audition. Alors même que les polémiques s’accumulaient…

La diffusion en différé de « Touche pas à mon poste » permettra d’effacer les dérapages. Mais sans séquences polémiques pour souffler sur les braises de l’audience, il pourrait être plus difficile de faire grimper l’audimat et, par contrecoup, les tarifs des spots publicitaires. Pour éviter l’écran noir et conserver sa fréquence, C8 assure être prête, en somme, à s’auto-administrer une potion amère. Reste à savoir si elle l’avalera effectivement. L’Arcom n’a pas manqué de s’interroger à ce sujet. « Pourquoi croire que, ce que vous n’avez pas fait depuis toutes ces années, vous le ferez ? Pourquoi demain serait différent d’hier ? » a insisté Benoît Loutrel, l’un des membres du collège.

 »
data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js »
>

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici